> Recherche avancée
Singletrack.fr > Les sorties > Sentier du Facteur (le Bourg-d'Oisans) (Ecrins) - 04/07/2015

Sentier du Facteur (le Bourg-d'Oisans) (04/07/2015)

IGN - VTTRACK - GPX
SENTIERS PARCOURUS [+]
Sentier du Facteur (le Bourg-d'Oisans) (T3/E2 D-:950m)
Lac Fourchu : descente sur Oulles par le refuge du Taillefer (T3/E1 D-:670m)
Puy d'Oulles (T3/E2 D-:615m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Sentier du Facteur (le Bourg-d'Oisans) (T3/E2 D-:950m)
Etat : Sec, pas trop glissant
Avis : Le haut est costaud, T3+++: il faut de la technique: au choix Nose complet, simple décalage de roue arrière, ou descente du vélo.
Le bas est plus accessible, même si l'expo rend des épingles faisables un peu plus "challengeuses". Mais vraiment bien sympa.

Lac Fourchu : descente sur Oulles par le refuge du Taillefer (T3/E1 D-:670m)
Etat : Sec mais pas glissant
Avis : Belle vue, épingles faciles, sentier pas trop raviné.

Puy d'Oulles (T3/E2 D-:615m)
Etat : Feuillu, une petite dizaine d'arbres en travers
Avis : Pentu ! Mais les épingles sont faisables. Dommage qu'il y ait tant d'arbres.

PHOTOS

Nonni et Matt-eybens au portage

MJaviere en termine

Roulage final

MattEybens

Nonni

Lac Noir

idem

Vers là y'a de l'eau

Col du Solude - Fin de la montée

Et c'est pas plus mal !
COMPTE-RENDU
Itinéraire : Barrage de police > La Paute > Ornon > Lac Fourchu > Puy d'Oulles > Villard Reymond > Bourg d'Oisans > Barrage de police

La Marmotte Fourchue à rebours
Impossible de rouler Dimanche, ce sera donc Samedi. C'est l'époque de monter en altitude, je pense donc à St Sorlin, mais Greg croisé au magasin me dit "t'es pas fou, y'a la Marmotte". Rassurez vous, la joyeuse concurrente des EAT, récemment sur le retour, n'est pas un repoussoir, on parle de La Marmotte cyclo
Je me décide donc pour le Lac Fourchu, sur lequel je n'ai jamais posé les roues. Prise de conseils à ma droite chez mon vertaco favori, et à ma gauche chez mon e-râleur préféré: tous confirment qu'il faut éviter Malaine à cause des arbres déracinés, et passer par Puy d'Oulles. L'e-râleur ajoute même que pour éviter de descendre la fin sur la route, autant remonter à Villard Reymond et basculer sur le sentier du facteur. Bien chef !

Jeudi soir je recrute deux compagnons d'infortune, et c'est donc une équipée plutôt cosmopolite qui démarre à 6h30: un fils d'immigré Luxembourgeois, un Ibère et un Islandais.
L'arrivée sur Bourg d'Oisans démarre mal: route fermée par la police ! Non ce n'est pas à cause de nos nationalités, c'est la Marmotte qui démarre. On ré-ouvrira à 08h30 qu'ils disent... bien sûr !

D'autres VTTistes sont également fort marris, ils visaient Emparis (peut être que la Marmotte leur a sauvé la mise à eux, en évitant de s'ébouler...). On leur parle du Fourchu, ils semblent intéressés et en discutent entre eux.
Nous, on attaque, et on démarre donc notre périple par 4km de route nationale, croisant des milliers de cyclistes (et je n'exagère pas) à contre sens. Arrivés à l'apotre La Paute, on bifurque vers le col d'Ornon, et on enquille sagement la route puis la piste.
C'est là qu'on se fait rattraper par un des VTTistes du matin, apparemment seul et râlant contre la fermeture de la route et ses collègues qui se sont perdus et sont à la traine. On fera le portage tous les 4.
L'arrivée sur le lac noir est magnifique, le Lac Fourchu est très beau: j'adore la montagne.
Il n'est que 11h00 mais on casse quand même une petite graine rapidos, histoire d'éviter les hypoglycémies traitresses.
Plein d'eau au refuge du Taillefer, et c'est parti pour la descente. On recroise notre VTTiste -encore- inconnu, qui peste toujours sur ses camarades égarés.
La descente vers Oulles est agréable dans les prairies, puis nous bifurquons vers Puy d'Oulles.
Le sentier démarre bien, mais le bas est bien encombré avec une petite dizaine d'arbres en travers, qui cassent le rythme. Dommage, ce sont des épingles assez faciles, quoique fort pentues à mon goût
Il est 12h45 sur la route, et on doit remonter plus de 10km... Heureusement un léger vent flotte dans l'air (le vent de la paute ? Non, on n'est pas à la pentecôte).
2 arrêts sont nécessaires pour détendre les dos et apaiser les douleurs fessales... et refaire de l'eau à la source.
Notre "VTTiste squatteur" est juste un lacet au dessus de nous et nous attend en haut de la descente du facteur. Surprise, c'est MattEybens de GreVTT. On l'invite au prochain EAT, et on attaque la descente.
Le haut est à mon avis au delà de T3, les épingles sont difficiles. Le bas passe bien mieux et c'est vraiment un super sentier. Javier nous conduit ensuite sur une spécialité ibère-trial: la descente d'un ruisseau à sec. Il aime ça les gros cailloux qui roulent partout (c'est pour ça qu'il ne boit pas de mousse ?)
Retour fissa vers la voiture, où on recroise Matt qui attend sagement ses collègues.
Bien belle sortie, avec un poil trop de route, mais ça permet d'être efficace.

Participants : JLS - Nonni, Mjaviere & Matt-eybens (Squatter Sympathique)
Météo : Caniculaire avec un fond d'air tout de même
km : 55km D+ : 2200m D- : 2200m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Par JLS - le 04/07/2015 à 18:50

Bon impossible de modifier ce CR, j'ai pas pu mettre le titre que je voulais: La Marmotte Fourchue à rebours

[Edit] Merci boss !

Par Nonni - le 04/07/2015 à 19:19

Trés bien ton compte rendu, n'est pas fils d'un homme de lettres qui veut."L'Esquimau" a eu chaud,mais il est content!

Par Samyterje - le 05/07/2015 à 08:16

Bien belle histoire JLS et longue bambée! Tu peux la raconter au p'tits n'enfants GreVTT maintenant à la lueur de la lampe

Par Matt - le 05/07/2015 à 18:00

Quelle journée pleine de rebondissements, propice à mes râleries bien connues de mes compagnons habituels... Notre plan Emparis - grand tour en altitude sans goudron - est tombé à l'eau dès l'arrivée à Rochetaillée (merci aux organisateurs de bloquer totalement la route pendant plus d'1h15 ). S'en est suivi un contournement à rallonge choisi par mes compagnons pour éviter les 4 premiers km de goudron entre la Paute et Ornon (que je n’ai pas voulu faire pour optimiser le timing au vu de la chaleur prévue), puis des crevaisons multiples (!!??!!), puis des crampes à répétition de JJJ qui avait laissé de coté sont YT depuis un mois et donc l’entrainement avec, et enfin un “paumage” de sentier du Puy d'Oulles (j’ai pas encore compris par où ils sont descendus!!). J'avais beau faire des pauses régulières, rien à faire mon groupe restait loin derrière (1 heure, puis 2 puis 3), trop loin pour me permettre d'enchainer avec le facteur de BDO dans le temps imparti par la future maman qui m’attendait patiemment à la maison. Je suis arrivé finalement 1 heure avant mes amis à Rochetaillée, malgré 800m de déniv et 10km de plus au compteur... Pourtant je ne suis pas le plus rapide du groupe habituellement!!

Merci pour les photos, elles sont bien chouettes Et content d'avoir fait votre connaissance et d'avoir partagé quelques instants de cette longue journée ensoleillée en Oisans/Taillefer avec des grevttistes toujours sympas comme d’hab ! Le sentier du facteur de BDO reste pour beaucoup d’entre nous encore un beau challenge, où la maitrise du bike doit être totale, surtout au vu de l’expo (une bonne frayeur pour moi dans le bas: quiche et stop juste avec une belle “marche” de 5m de haut surplombant un ravin...), il y a encore un peu de boulot pour ma part avant de tout passer sans poser un pied...

Par Moyeux Joel - le 05/07/2015 à 21:16

Belle sortie internationale. Mais tout de même, 2200m avec cette chaleur, z'êtes des malades.
Du coup maintenant on sait qu'il y a 10 arbres dans Puy d'Oules. Fallait bien que quelqu'un se dévoue pour aller voir...
Y fait toujours son petit effet le Facteur.
sacrée belle sortie en tout cas !

Par Felix De La Mountain - le 05/07/2015 à 21:37

en été, bien regarder les restrictions de circulation des épreuves de masse type, TDF, Embrun, Marmotte,... déjà testé, on peut perdre jusqu'à une demi journée, ça fait tj plaisir

Par Marika - le 05/07/2015 à 22:04

J'avais pas vu! fait le Fourchu aujourd'hui avec Jip, on a encontré 2 kékés en route, quelle surprise (Clem's et Looping)
Toujours un bonheur ce fourchu, même si on se fait vieux et qu'on tire un peu la langue au portage maintenant...Baignade trop trop bonne dans le lac, j'en ai rêvé toute la semaine!!
On a suivi les kékés dans Malaine à la descente, c'est tout dégagé vous pouvez y aller! plus un seul arbre, faut juste un peu de roulage pour aplanir le sentier!

Par JLS - le 05/07/2015 à 23:34

Merci pour les infos. Je résume:
- Se méfier de ce coin de vallée avec les manifestations et les montagnes qui s'éboulent
- Privilégier Malaine à Puy d'Oulles malgré les "conseils d'amis"
- Savoir prendre son temps et se baigner dans le lac

OK, on y retournera

Ajouter un commentaire