> Recherche avancée
Singletrack.fr > Les sorties > Ride in Ocre 2018 (Luberon) - 29/09/2018

Ride in Ocre 2018 (29/09/2018)

IGN - VTTRACK - GPX
SENTIERS PARCOURUS [+]
Chapelle Sainte-Radegonde (T3/E2 D-:205m)
Combe des Romanes (T3/E1 D-:380m)
Combe de Freissinière (T3/E1 D-:320m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Chapelle Sainte-Radegonde (T3/E2 D-:205m)
Etat : RAS.
Avis : Pris en partie, en sens inverse.
Une traversée en balcon, ludique, que l'on rejoignait, depuis la piste au-dessus, par une descente lisse, raide, avec des virages (T4).

Combe des Romanes (T3/E1 D-:380m)
Etat : Une partie ravinée (ornière) vers le haut, sinon en excellent état sur la partie que nous avons prise (c'est-à-dire la plus grande partie).
Avis : Pris à la montée.
Très joli sentier.
Montée douce dans le bas, avec quelques courts ressauts difficiles (un talus trop raide et un passage rocheux à pied), puis les sections physiques deviennent plus longues et plus fréquentes (tout passe sur le vélo). Il y a toujours des parties faciles qui permettent de récupérer.

Combe de Freissinière (T3/E1 D-:320m)
Etat : En excellent état.
Avis : Première partie technique (rochers, pierrier raide, T4) intéressante. La suite est beaucoup plus facile (un ressaut rocheux qui peut impressionner, mais bien commode).
Bien ludique.

COMPTE-RENDU
De l'avis unanime des participants, cette randonnée (d'autres activités étaient au programme de la manifestation, en particulier une compétition VTT, l'après-midi, sur la boucle A), organisée par l'association Mistral Adventura, fut une réussite.
Le parcours complet comprenait trois boucles. La première consistait en un enchaînement ludique de monotraces et de quelques portions de pistes, dans les ocres de Gargas. Il y avait quelques courts passages physiques. Nous avons eu la surprise de traverser deux carrières souterraines, la première comportant un galerie assez longue, où la trace était délimitée au sol par deux guirlandes lumineuses. Cette boucle nous ramenait au départ (ravitaillement).
Ensuite, la boucle B était tracée sur la colline de Perréal. Une petite partie du terrain était constituée par des ocres ; le reste consistait en des marnes ou des sols lisses. Les monotaces étaient encore bien ludiques, physiques par endroit. Il y avait une petite zone technique, avec des virages dans une pente raide (T4).
Au milieu de cette boucle (ravitaillement), une liaison goudronnée nous amenait à Saint-Saturnin, au départ de la suivante, d'un caractère très différent, sur les calcaires urgoniens des Monts de Vaucluse. Une première montée assez facile, sur sentier, et une courte descente étaient suivis de la longue remontée d'une combe, sur un sentier étroit. Au début, la pente douce était coupée de temps à autre par un court ressaut plus physique (tout passait sur le vélo, sauf un talus trop raide et un passage rocheux), puis les parties dures devenaient plus longues et plus fréquentes (sans poussage obligatoire), mais il y avait toujours des sections moins pentues, qui permettaient de récupérer.
Après un morceau de piste (et le troisième ravitaillement), on prenait une grande descente : quelques passages techniques, en particulier au début (rochers, pierrier raide, T4), de longues parties joueuses en fond de combe, un beau balcon (un peu de pédalage).
On revenait au ravitaillement de la boucle B, et on terminait par la seconde partie de celle-ci, avec encore des sentiers bien ludiques.
L'état des sentiers et le balisage étaient impeccables.

Participant : Pluc
Météo : Soleil
km : 45km D+ : 1300m D- : 1300m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Ajouter un commentaire