> Recherche avancée
Singletrack.fr > Les sorties > Ravin du Valat Nègre (Cévennes-Hérault) - 31/03/2018

Ravin du Valat Nègre (31/03/2018)

IGN - VTTRACK - GPX
SENTIERS PARCOURUS [+]
Ravin du Valat Nègre (NR/E1 D-:440m)
Ravin de la Millière du Doul (T4/E2 D-:435m)
Ravin de Saint Véran : Moulin de Corp (T3/E1 D-:340m)
La Peyrière - Oppidum (T5/E2 D-:305m)
Puech de Fontaneilles (T4/E1 D-:230m)
Peyrelade (T3/E1 D-:140m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Ravin du Valat Nègre (NR/E1 D-:440m)
Etat : Interdit et impraticable
Avis : Passez votre chemin

Ravin de la Millière du Doul (T4/E2 D-:435m)
Etat : Bien propre
Avis : Praticable et bien bon

Ravin de Saint Véran : Moulin de Corp (T3/E1 D-:340m)
Etat : Humide mais propre
Avis : Bien sous tous rapports

La Peyrière - Oppidum (T5/E2 D-:305m)
Etat : Assez propre mais humide !
Avis : Gros niveau requis sur le haut et encore ...
humide on promène le biclou !


Puech de Fontaneilles (T4/E1 D-:230m)
Etat : Propre mais humide
Avis : Très délicat sur le haut et quelques pièges plus bas.

Peyrelade (T3/E1 D-:140m)
Etat : Propre
Avis : Comme un goût de trop peu
Reste le château sur éperon rocheux peu commun

PHOTOS

Interdit, propriété privé, le messa...
COMPTE-RENDU
Pâques à la Toussaint ça a aussi son charme, certains diront mortel !
Pour la faire courte, fait pas chaud pour rejoindre le départ de la première descente sauf que c'est la loose, on insiste un peu puis demi-tour (maintenant on tient compte de l’expérience passée ...)

On finit par bien s'amuser mais le temps que le fond de l'air se réchauffe les nuages en profitent pour s’amonceler, devenir menaçant et interrompre notre casse croûte.

Au bar on temporise puis on se téléporte vers des cieux plus cléments (dément la technologie)
On joue au chat et à la souris avec les passages de grains mais on fait pas toujours les malins

Au final on se sera suffisamment dépenser pour faire sa fête à l'agneau de Toussaint

Participants : Felix De La Mountain - Lolo*
Météo : Froidure puis déluge puis régime d'averse venté

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Ajouter un commentaire